Perspectives Énergétiques

Les pétroliers en Canada

Écrite par Bethany Waite, ancienne élève de Fleming College et ancienne interne de conservateur à la Musée des sciences et de la technologie du Canada.

Le pétrole et ses produits dérivés sont dans les esprits de nombreux Canadiens dernièrement. D'importantes discussions s’intéressent à son mode de transport, à la façon dont on peut profiter de ses avantages économiques tout en diminuant notre empreinte écologique et même le prix de l'essence à la pompe. Alors que ces discussions peuvent sembler importantes, notre dépendance aux produits pétroliers n'est pas nouvelle. Elle a commencé avec la découverte du pétrole en Amérique du Nord dans les années 1850, fournissant une ressource qui sera plus tard consommée dans le monde entier. Les bienfaits du pétrole ont vite été appréciés, mais une question se pose : comment acheminer le pétrole extrait en Amérique du Nord vers son lieu de consommation? La solution se trouvait dans les routes maritimes déjà établies qui étaient fréquentées pour transporter d’autres marchandises partout dans le monde. Au fil du temps, le pétrole brut est devenu la matière première la plus transportée par la marine canadienne représentant 20% du tonnage total embarqué.

Raffineries de pétrole à Montréal au Québec, non daté (CSTMC/CN Collection CN002163).

Les premiers pétroliers ont été construits dans les années 1860 et propulsés par voiles; le premier pétrolier à vapeur suivi peu après en 1873, capable de transporter environ 1750 barils de pétrole. Les armateurs ont progressivement augmenté la taille des navires et du tonnage pour transporter plus de pétrole. Cela a conduit au concept en trois parties (voir ci-dessous) qui deviendra la norme pendant plus de 60 ans.

 

Exemple de la structure en trois parties, chaque partie était considérée comme isolée des autres sur le navire. C'était la norme pour la construction de pétroliers pendant plus de 60 ans (SMSTC 1975.0170).

La nécessité d’augmenter la taille des pétroliers est sûrement due à l'utilisation accrue des produits pétroliers. À la fin du XIXe siècle, pendant la révolution industrielle, la consommation et la production de pétrole sont devenues indispensables au développement d'un pays et l’infrastructure était construite pour soutenir sa croissance. La consommation de pétrole est devenue une mesure commune du succès économique et du développement d'un pays : si les gens achetaient des produits, c’est qu'ils avaient les moyens de le faire. Ça ne se limitait pas aux riches et les magasins populaires ont commencé à ouvrir. La consommation était également utilisée pour déterminer le succès des immigrants qui s’assimilaient à la culture nord-américaine.Cependant, la consommation individuelle s’est arrêtée pendant la première et la Seconde Guerre mondiale, les ressources étant détournées pour servir l’effort militaire. La Seconde Guerre mondiale était un conflit hautement mécanisé nécessitant de grandes quantités de carburant. Des pétroliers T2 ont été rapidement construits qui pouvaient transporter 141 200 barils de pétrole, devenant d’importantes cibles pour les U-Boote. Les pétroliers survivants aux U-Boote et à la guerre ont ensuite été vendus à des sociétés privées pour un usage commercial. 

Un pétrolier allié torpillé pendant la seconde guerre mondiale dans l'océan Atlantique (Source de l’image : US Navy (photo 80-G-43376)).

La fin de la Seconde Guerre mondiale a lancé la croissance économique d'après-guerre. Les progrès industriels réalisés au cours de la guerre ont été commercialisés et de nouveaux produits de consommation ont inondé les marchés. Un des changements les plus importants a été la production massive d’automobiles. Les autos ont changé le mode de vie de façon radicale. Plus personne n’était alors obligé d’habiter près de son lieu de travail. Les propriétaires d’autos pouvaient désormais vivre dans des banlieues en pleine croissance et conduire à leur travail. Les centres commerciaux se sont imposés comme vitrines des produits derniers cris. Ces évolutions ont été une fois de plus utilisées pour mesurer le succès d'une nation, qui dépendait d’un pétrole abondant et d’un carburant à bas prix. Le problème des biens en surproduction à la fin du XIXe siècle n'était plus un sujet d'inquiétude. Les maisons se remplissaient rapidement de ces biens de consommation.

 

 

Exemples de biens de consommation communs vendus lors de la croissance d’après-guerre. Rangée du haut, de gauche à droite : machine à coudre Hemmer et Stitcher (SMSTC 1995.0584), radio transistor Teen Tune (SMSTC 1992.1260), aiguiseur de couteau électrique (2001.0234). Rangée du bas, de gauche à droite : télévision (SMSTC 1997.0362) ; vaporisateur (SMSTC 1995.0852).

Tout était en place pour que la société devienne dépendante aux combustibles fossiles. Non seulement l’énergie utilisée pour la production et le transport est dérivée du pétrole et en est donc dépendante, mais le pétrole est également utilisé comme matériau de fabrication. On oublie souvent que le pétrole est utilisé pour faire de l’asphalte, des matières plastiques, des produits de beauté et même de la cire pour protéger les aliments congelés.Alors que le taux de consommation augmentait régulièrement au cours de l’après-guerre, la crise se profilait à l’horizon pour le secteur pétrolier. Les conflits au Moyen-Orient durant les années 1960 et 1970 ont fermé la navigation sur le canal de Suez à plusieurs reprises. Cela a pénalisé le transport maritime de pétrole vu que les pétroliers devaient passer par le Cap de Bonne-Espérance, ajoutant plus de 9 600 km à leur voyage pour acheminer le pétrole vers les pays occidentaux. Les armateurs ont vite compris que la façon la plus économique pour continuer à approvisionner suffisamment de pétrole pour répondre à la demande était de construire de plus grands pétroliers. Le concept en trois parties isolées a été modifié en une seule avec une superstructure à la poupe du navire offrant plus d'espace pour le stockage de cargaison et donnant ainsi naissance au superpétrolier moderne. Ces navires peuvent transporter de 800 000 à 2 millions de barils de pétrole.

 

 

 

Un agrandi du canal de Suez est présenté dans le cadre noir par une image aérienne. Quand le canal était fermé, les pétroliers transportant du pétrole du Moyen-Orient devaient faire le tour de l’Afrique pour arriver dans les pays occidentaux (Source Image : YolanC, 2006).

C’était la fin de la prospérité d'après-guerre et le prix du pétrole allait alors augmenter considérablement durant les premiers chocs pétroliers de 1973-1979. Ces chocs ont touché aussi bien la consommation individuelle que le secteur du transport maritime. Les experts et économistes ont commencé à prévoir les pics pétroliers, estimant que si la consommation continuait à ce rythme, les gisements pétrolifères seraient épuisés en 50 ans.Cependant, une fois le choc pétrolier passé, il s’est produit un retour à la normale et les taux de consommation ont commencé à augmenter. Les superpétroliers se sont alors multipliés sur les mers. Les pétroliers restent l'un des principaux modes de transport du pétrole brut national et importé du Canada. Le pétrole canadien est principalement exporté en Amérique du Nord.Tandis que les discussions relatives au transport de pétrole et des produits pétroliers se sont popularisées, il est important de comprendre l'évolution de notre dépendance vis-à-vis de cette ressource. La consommation n'est pas nouvelle; elle est un pilier de l'activité humaine depuis l'Antiquité et a propulsé le Canada dans la prospérité. La façon dont nous le consommons et ce que nous en faisons est la variable.

Un agriculteur récoltant le foin, un puits de pétrole dans le fond à Redwater en Alberta, non daté (CSTMC/CN Collection CN003649).Sources : U.S Navy. (photo 80-G-43376).

« Pétrolier allié torpillé ». Ce média est disponible dans les collections de la National Archives and Records Administration, catalogué sous identificateur ARC (National Archives Identifier) 520607. Autorisé dans le domaine public par Wikimedia Commons. Vu le 30 juillet 2014.<http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Allied_tanker_torpedoed.jpg#mediaviewer/File:Allied_tanker_torpedoed.jpg>YolanC, 2006. "Canal de Suez". Autorisé sous licence source Creative Commons Attribution 2.5 par Wikimedia Commons. Vu le 30 juillet 2014. <https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Canal_de_Suez.jpg#mediaviewer/File:Canal_de_Suez.jpg>

 

 

 

comments powered by Disqus